article

L’Inventaire 2017

03.04.2018
À vocation de formation et cohésion des équipes, l’inventaire 2017 a une fois de plus été un succès.

 

L’inventaire annuel de Spontis SA se déroule chaque année en décembre tout juste avant les congés de fin d’année. C’est l’occasion pour la société de renforcer son team building et de former ses membres à d’autres métiers de l’entreprise.

Lorsque Christophe Pot arrive à la direction de Spontis, l’inventaire est encore perçu comme un acte obligatoire, légal, fastidieux, et réalisé par les logisticiens. Il émet alors un souhait : transformer un travail pénible en événement convivial auquel participeraient aussi, et avec entrain, les collaborateurs du bureau. En 2014, la moitié des collaborateurs s’est prêtée à l’exercice, aujourd’hui la totalité des membres a été convertie. « C’est un événement attendu, un incontournable avant Noël ! » se réjouit le directeur. 

L’inventaire est un projet. En amont du travail de comptage, Livia Schopfer, responsable du département logistique, prépare l’opération. Chaque année, on réduit un peu plus les sources de perte d’efficacité. Les produits de petite taille par exemple, tels que les vis ou les clous, sont comptés une fois puis rangés par paquets fermés et référencés avec leur quantité contenue. Cette solution très simple sauve un temps et des efforts considérables pour l’année suivante. Cela participe au processus d’optimisation.

La vocation première de l’événement, et la raison pour laquelle Spontis a choisi de conserver les inventaires annuels face aux tournants, est la concentration en quelques jours de fortes interactions humaines. La direction se charge de constituer des binômes de travail : un collaborateur du magasin avec un collaborateur du bureau. Les duos ne sont pas formés au hasard. On associe deux personnes qui s’entendent très bien pour générer une bonne ambiance ou deux personnes qui se connaissent peu pour améliorer la cohésion du groupe. À 9 heures, la pause matinale rassemble les participants autour d’une immense tresse boulangère à découper en tartines. Vêtus uniformément de bleu, les collaborateurs qui portent tous les vêtements Spontis pour l’occasion partagent un petit-déjeuner avant de se remettre au travail.

La seconde vocation de l’inventaire est la formation réciproque entre les collaborateurs du bureau et ceux du stock. On apprend beaucoup en regardant et en touchant le matériel que l’on gère depuis son ordinateur au quotidien. « En manipulant, on pèse, on déplace, on comprend » précise Christophe Pot. Cette volonté d’être proche des produits s’illustre aussi par les immenses baies vitrées des nouveaux locaux de Spontis à travers lesquelles les membres du bureau voient constamment l’entrepôt. Les stocks sont visibles, les arrivées de camions sont connues, les mobilités du matériel distribué sont comprises. Quant aux magasiniers, ils enrichissent leurs connaissances des produits qu’ils manipulent chaque jour en posant des questions au binôme référent technique. En décembre dernier, Adeline Feriaux chef de projet technique et Roland Curty employé logistique, répondaient aux interrogations de l’équipe sur l’état et la fonction des différents articles.

 

Les collaborateurs de Spontis SA: de la diversité des origines aux croisements des compétences

La richesse des parcours et des origines des collaborateurs de Spontis SA fait émerger de vraies complémentarités dans le travail. Elle favorise aussi l’esprit de convivialité au sein de l’entreprise.